Le Velouté de Petits Pois

Le saviez-vous ? Le velouté de petits pois est aussi appelé le Potage Saint-Germain. Nous vous délivrons la recette ultra simple ! Elle se décline à l’infini avec du persil ou des croûtons. A vous d’ajouter vos ingrédients préférés !

1, 2, 3 petits pois !

 Ce dont j’ai besoin pour 4 personnes :

10 mn de préparation, 30 mn de cuisson

  • 1 kg de petits pois surgelés
  • 25 g de beurre
  • 6 cuillères à soupe d’huile de sésame
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet de ciboulette
  • 1 bouquet de persil
  • Une pincée de sel
  • Une pincée de poivre
Délicieuse recette de cuisine par le blog Charles Viancin, à préparer avec les accessoires de cuisine en silicone Charles Viancin, inspiré par nature.
Délicieuse recette de cuisine par le blog Charles Viancin, à préparer avec les accessoires de cuisine en silicone Charles Viancin, inspiré par nature.

De l’huile de sésame pour le parfum

Sur ma planche LILYPAD®, je pèle et j’émince les échalotes ainsi que la gousse d’ail. Dans une poêle chaude, je dépose le beurre et laisse blondir l’ail et l’échalote.

Je verse les petits pois dans une grande casserole et je recouvre d’eau. A l’aide de mon couvercle HIBISCUS®, je porte à ébullition. J’émiette le cube de bouillon et je laisse frémir durant 20 mn, jusqu’à ce que les petits pois soient tendres. Je sale et poivre.

Je mixe l’huile de sésame et la ciboulette jusqu’à obtention d’une huile très verte et parfumée. J’égoutte les petits pois et je les mixe avec les échalotes et l’ail, en ajoutant régulièrement du bouillon de cuisson des petits pois pour avoir une consistance veloutée. Je sers le bouillon sans attendre, arrosé de gouttes d’huile de ciboulette et parsemé de persil.

Qu’ajoutez-vous dans votre velouté ?

By Flora

You will also like

Laisser un commentaire

97 comments

Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Top