Dans la Peau de Ben…

Ben Johnson est le Directeur Commercial de la marque d’accessoires de cuisine en silicone inspirés par la nature, alliant design et fonctionnalité.
5 questions à Ben Johnson…

Quel est votre rôle dans l’entreprise ?

J’ai l’opportunité de travailler sur tous les aspects de la commercialisation de la marque depuis les Etats-Unis qui est l’un de nos marchés les plus importants.
Du service client à la communication, je travaille à faire connaitre la marque Charles Viancin® à travers le monde. Faire entrer la beauté de la nature à l’intérieur des maisons est un véritable plaisir pour moi. Et j’oubliais, je suis Américain, et les bureaux sont à Colombus dans l’Ohio (à côté du plus grand campus universitaire des Etats-Unis !)

Quelle est votre inspiration préférée ?

Ma saison préférée reste l’automne : le changement de couleurs des feuilles, l’odeur de premières pluies… C’est pourquoi je privilégie les inspirations automnales de Charles Viancin®. Citrouilles, érables, courges et fruits de chêne sont autant d’inspirations qui je pense, feront fureur cet automne.

Quel est votre plat préféré ?  

Ma phrase favorite est : « Can you bring the wine and food please? » Plus sérieusement, la dernière fois que j’ai reçu des amis, j’ai préparé une délicieuse soupe de poulet à la mexicaine.
Voici la recette :

Ce dont j’ai besoin pour 4 personnes

Un peu de temps pour préparer : 10 minutes
Un peu plus de temps pour la cuisson : 55 minutes

Mon astuce : J’ajoute une saucisse pour marier le goût du poulet à celui des haricots.

  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 2 cuisses de poulet
  • 1 gousse d’ail
  • 1 clou de girofle
  • 30 cl de sauce enchilada
  • 15 cl de crème de poulet
  • 1 sachet de bouillon de poulet
  • 400 g de haricots pinto
  • 1 pincée de cumin
  • Des tortillas de maïs en accompagnement
Délicieuse recette de cuisine par le blog Charles Viancin, à préparer avec les accessoires de cuisine en silicone Charles Viancin, inspiré par nature.
Délicieuse recette de cuisine par le blog Charles Viancin, à préparer avec les accessoires de cuisine en silicone Charles Viancin, inspiré par nature.
Délicieuse recette de cuisine par le blog Charles Viancin, à préparer avec les accessoires de cuisine en silicone Charles Viancin, inspiré par nature.

Je coupe l’oignon en tranches puis le fais chauffer avec l’huile d’olive dans une sauteuse durant quelques minutes. J’ajoute les cuisses de poulet et je laisse cuire en remuant pendant 15 minutes jusqu’à ce que la peau du poulet dore. Je dépose ensuite l’ail et le clou de girofle.

Je verse la sauce enchilada, la crème de poulet, le bouillon, les haricots puis le cumin. J’ajoute une demi-tasse d’eau. Je laisse cuire jusqu’à ce que le mélange soit bouilli. Je recouvre d’un joli couvercle Pumpkin® de Charles Viancin®, baisse le feu et laisse cuire pour environ 40 mn.

Avant de servir, je n’oublie pas d’enlever les morceaux de blanc de poulet. Je sers en portions accompagnées de tortillas de maïs.

Quelle est votre meilleure astuce bricolage ?

N’étant pas très bricoleur mais plutôt derrière les fourneaux, je souhaite livrer une astuce sur l’un de nos produits.
Beaucoup de nos clientes ne savent pas encore à quel point nos bain-marie et passoires/cuit vapeur 2 en 1 sont multifonctionnels.
J’utilise quotidiennement ces produits dans la cuisine. Je cuis mes œufs et mes pâtes en même temps directement dans la passoire que j’ai apposée dans la casserole. Je me sers aussi de la passoire comme couvercle à micro-ondes.

Quels sont vos rêves ?

J’en ai beaucoup ! Tout d’abord, inspirer mes proches. Profiter pleinement de la vie et rire, rire beaucoup. Le rire est un merveilleux remède pour l’âme. Je souhaiterais aussi continuer à voyager et côtoyer des cultures différentes de la mienne. Cela m’inspire quotidiennement et me permet de garder les pieds sur terre.

By Flora

You will also like

122 comments

Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Author's Avatar
Top